Babar le Petit Elephant suivi du Petit Porc tout Rose

Publié le

Quel plaisir de raconter une histoire à un enfant, il vous écoute et vous regarde avec ses grands yeux en attendant impatiemment la suite.

C'est ce que faisait le compositeur Francis Poulenc avec ses petits cousins, il leur racontait l'histoire de Babar en y ajoutant un support musical, des improvisations au piano; puis il en a fait une partition qui est devenue une composition très populaire. Malheureusement, cette œuvre est courte, vingt-deux minutes. C'est pourquoi nous avons eu l'idée et l'envie d'écrire à notre tour un petit conte musical qui serait une sorte de première partie. Afin de l'écrire, Loraine Pernet s'est inspirée d'une peinture intrigante faite par Félicien Rops "Pornokrate".

Evidemment, il n'y aura rien d'obscène dans ce petit conte; ce qui nous semblait intéressant dans ce tableau, c'est ce cochon attaché et les arts au-dessous qui ont l'air dépités. Cela n'a été qu'un point de départ pour amorcer l'histoire qui s'est finalement transformée en un voyage expliquant la rencontre d'un petit porc tout rose très curieux avec des personnages étranges qui s'avèrent être plusieurs arts, la sculpture, la musique, la poésie, la peinture, l'opéra et la danse.

Babar le Petit Elephant suivi du Petit Porc tout Rose
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article